Case study

 

Retour

Rotolito Lombarda assure l'impression complète et reliures de Titan Publishing Group

Par Saint-Colophon, Batman ! Rotolito Lombarda assure des services exhaustifs d’impression et de finition pour Titan Publishing Group
Rotolito Lombarda imprime 250 000 livres chaque année pour le compte de cet éditeur britannique à l’offre diversifiée.
Dans un monde où de nombreux éditeurs doivent faire feu de tout bois pour rester concurrentiels, Titan Publishing Group a trouvé le secret de la réussite dans la production de livres et de magazines dérivés de grands succès confirmés d’autres médias. Constitué à partir de licences de franchises de films, de séries télévisées, de jeux vidéo et de jouets, le portefeuille-produits de Titan comprend des revues,
des bandes dessinées, des romans graphiques, des formats poche et des livres illustrés, sans oublier les «numéros de l’année», de plus en plus populaires, qui fontle lien avec chacune de ces catégories de divertissements.
Les livres illustrés, en particulier, incluent des éditions spéciales limitées, qui coïncident avec les sorties cinéma ou les nouveautés vidéo, à l’attention des collectionneurs passionnés.«De nombreuses marques sont liées à une série ou une émission télévisée, un film de cinéma ou un jeu
spécifique», explique Kevin Wooff, Print & Paper Buyer pour Titan Publishing Group. «Ainsi, à côté du Simpsons’ Annual 2015, nous avons, par exemple, Once Upon A Time – Behind The Magic, The Official Companion to the Hit TV show. Des ouvrages qui répondent à l’intérêt continu que le public porte à ces franchises de divertissement, à travers les rediffusions, les chaînes satellite et câble, le streaming Internet et les DVD.»
Le gisement de titres sous licence dans lequel puise Titan couvre un large éventail de goûts et de centres d’intérêt, et il transcende même le temps avec des incontournables, comme Aliens - Colonial Marines Technical Manual, The Avengers: A Celebration - 50 Years of a Television Classic, et Man of Steel: Inside the Legendary World of Superman, autant de mines d’informations, de photos, d’illustrations et de schémas sur la conception de l’univers visuel des films. Parmi les autres favoris intemporels également sous licence à différentes fins, on trouve aussi Sherlock Holmes, James Bond, Batman, Barbie et Bob l’éponge.«En général, les livres illustrés qui accompagnent les sorties peuvent être classés dans les catégories suivantes: ‘The Art of’, ‘A Portrait of’ et ‘A Companion to’», dit Wooff. «Nos livres sont imprimés en différents formats, dont le A pour le marché de masse (174 x
108 mm), le B en poche commercial (195 x 130 mm) et beaucoup d’autres pour les titres illustrés plus
grands, avec les éditions spéciales (310 x 228 mm, par exemple), les romans graphiques (généralement 258 x 170 mm – formats standard des comics US), ou encore des ouvrages pour lesquels la photo et le graphisme bénéficient d’un design particulier.»
Derrière l’exploitation, la conception et l’édition de ces livres, il y a aussi toute la part d’activité qui consiste à les faire imprimer, relier et expédier, ce qui relève du domaine de Rotolito Lombarda.
«Dans ma précédente fonction, j’étais au service d’un éditeur milanais. Autrement dit, travailler avec
un imprimeur italien ne posait pas vraiment de problème», dit Wooff.
«Comme tous les éditeurs, nous cherchons avant tout la qualité, le prix et la fiabilité. Autant de critères sur lesquels Rotolito a depuis longtemps fait ses preuves», poursuit-il. «Nous voulons aussi avoir notre mot à dire dans l’impression et la reliure, disposer des meilleurs papiers et pouvoir compter sur une certaine flexibilité au niveau de la production. Rotolito imprime la majorité des numéros annuels publiés en Europe et comprend donc les exigences du marché.»
Titan et la situation du marché Lorsque l’on envisage le sujet de l’édition de livres sur le marché actuel, plusieurs questions se posent.
Comment s’en sortir avec des chiffres de tirage en diminution ? Comment optimiser la logistique ? Et enfin, quid du déclin des ventes ? «Vu la nature des livres que nous publions, la demande
est toujours présente et elle est par ailleurs influencée par l’industrie des médias et du divertissement», dit Kevin Wooff, Print & Paper Buyer de Titan Publishing Group.
«Nous sortons des dizaines de nouveautés chaque année, et nous n’avons pas vraiment de ‘tirage moyen’.
Tout dépend du titre et de sa destination. Les chiffres de tirage peuvent varier entre quelques milliers et plusieurs centaines de milliers d’exemplaires. Rotolito n’a aucune peine à absorber cette grande diversité – par exemple, 135 000 pour un titre et 20 000 pour un autre, l’an dernier. La plupart du temps toutefois, il est préférable pour nous de tirer parti des capacités de production à court tirage
de Rotolito, pour imprimer de petites quantités dans un premier temps, et réimprimer ensuite au fur et à mesure de la demande. Cette approche est plus rentable que de devoir entretenir des stocks.»
L’indémodable How to Draw Comics the “Marvel” Way, de Stan Lee, en est un bon exemple. Titan l’a
réimprimé plus de 30 fois depuis sa première parution au Royaume-Uni en 1986.
«Grâce à son équipement de pointe et à ses systèmes deflux d’avant-garde, Rotolito est capable de réaliser des tirages plus courts à un coût viable», pointe Wooff. «Nous devons parfois optimiser les opérations en organisant des livraisons directes aux grands comptes (surtout les grandes chaînes de librairie et les supermarchés – essentiellement pour une question de rapidité d’accès au marché), même si nous avons un contrat de distribution exhaustif avec un fournisseur. Si cette situation se présente, Rotolito est tout à fait en mesure de nous livrer dans les meilleurs délais, pour que nous soyons sûrs de
respecter les échéances de nos clients.» Tous les livres de Titan Publishing actuellement produits
chez Rotolito sont imprimés en offset. «Nous avons eu des discussions quant à la mise en oeuvre possible de rotatives jet d’encre couleur numériques, surtout au vu de l’augmentation des types
de papiers et des taux d’encrage utilisés», explique Wooff. «Rotolito serait en mesure d’offrir tous les types de finition que nous pourrions demander, que les livressoient imprimés en offset ou en numérique. Le sujet est donc sur la table. Les méthodes de production n’ont pas vraiment d’importance, pourvu que la qualité, le prix et la fiabilité soient au rendez-vous.»
Sur le sujet du recul du marché du livre: «Nos marchés ont fait la preuve de leur solidité», tranche Wooff. «Nos ventes de fiction ont connu une croissance exponentielle, et les produits dérivés – livres et magazines – les éditions limitées associées, et les fascicules en accompagnement des jeux vidéo, disposent d’une clientèle préexistante et en pleine expansion, sur laquelle nos publications et les marques peuvent compter. Tout cela ajoute à la valeur du ressenti original, que ce soit au cinéma, à la télévision ou à la console, en faisant mieux écouvrir à l’amateur les personnages, les technologies
ainsi que toute l’expression artistique qui a présidé à la création.»
«Notre capacité à offrir cette expérience ajoutée à travers tous les aspects de nos livres est la clé de notre succès», conclut Wooff. «Rotolito Lombarda joue un rôle essentiel dans ce processus, et est pour nous un excellent partenaire de travail.» Télécharger la liste des machines View document